Conflit Interne - par Lobalùz - version pdf


Désorientée, la population se posait des questions, exigeait un jugement. Tout le monde avait vu l'impensable. Tout le monde savait que le Héros à qui ils devaient la vie avait commit ce crime. Personne ne comprenait pourquoi : Les incessants combats qu'il avait mené seul l'avaient-ils rendu lui-même pire qu'un monstre ? On chercha Link dans tout Hyrule, en vain. Il n'était pas dans sa maison, ni dans la forêt. Ou en tout cas on ne put l'y trouver. Son procès eu donc lieu en son absence. En raison du secours qu'il avait apporté à Hyrule par le passé, et aussi parce que le bourreau n'avait toujours pas de hache, on ne le condamna pas à mort. Il fut bannit : l'heure où on le trouverait en Hyrule serait pour lui la dernière.

***

La silhouette sombre du héros déchut se découpait dans la nuit. Elle passa par dessus le mur et disparue dans l'ombre. Les yeux blancs scrutèrent l'obscurité. Un, deux, trois gardes à gauche, sur le chemin. Quatre, cinq, six à droite. Et deux autres qui gardaient la porte. On distinguait deux ou trois archers cachés sur les remparts. C'était beaucoup trop. Les archers surtout étaient gênants, ceux-là il ne pouvait pas les atteindre. Il allait devoir jouer de vitesse. Mais bon, il s'y attendait. Tuer la princesse Zelda ne pouvait pas être une mission aisée. Oni-Link serra plus fort son épée. Rouge et dentelée, surpuissante. Il avait laissé l'autre dans la ruelle, comme symbole de sa victoire, celle-ci il l'avait récupérée chez le petit héros. Depuis la destruction de la ville, celui-ci s'était caché dans les coins les plus reculés de son esprit. Il était tranquille. Oni-Link se releva, sa tunique blanche effleurant le mur. Il passait à l'attaque...

Godhan regarda tristement le ciel. Après l'attaque de Link, l'Armée s'était mise sur le qui vive et avait réquisitionné tous les soldats disponibles pour surveiller la ville et le château. Ainsi, depuis l'enterrement de son père il n'avait pas eu un instant pour le pleurer, ni pour s'occuper de sa mère. Encore ce soir, il devait patrouiller autour du château. Pourquoi, mais pourquoi Link avait-il commit une telle folie ? D'après son père, ce n'était pas tout à fait Link, et lui même avait entendu ce nom « Oni-Link » ... mais il ne pouvait s'empêcher d'éprouver de la colère en pensant à son ancien ami... Ce qu'il vit alors le tira de ses réflexions. Une ombre blanche se précipitait sur les gardes de la porte. Le démon !

 |<  <<  Page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  >>  >| 

Langue

Anglais Espagnol Allemand

Dons

Jeux

Détente

Fan

Le site

Affiliés

Zelda Solarus